Visiter la Normandie en 2CV avec Le Petit Futé

La Normandie en 2CV avec Le Petit Futé

Partons ensemble découvrir ou redécouvrir, au volant d’une 2CV décapotable, la Normandie, et plus particulièrement les routes du Calvados et du Pays d’AugeÀ l’occasion du lancement du Guide Normandie 2019 par les éditons Le Petit Futé, blogueurs, youtubeurs normands ainsi que journalistes de la presse et radios ont pris part à l’escapade. La journée a été rythmée par des visites de superbes lieux à mettre sur vos to do list voyages d’urgence. A vous le grand air, la mer, la nature, le terroir, la gastronomie locale, et les « knuuut knuuut ». La définition de la liberté en quelque sorte.

Je suis moi même Normande mais je peux d’ores et déjà vous dire avoir découvert des lieux privilégiés de ma région natale. J’ai pu profiter pleinement de l’instant présent. Le printemps, le soleil et la bonne humeur en ont fait un cocktail d’émotions mémorables. Attachez vos ceintures…

Visiter la Normandie en 2CV avec Le Petit Futé

Le rendez-vous était donné à 10H du matin dans la célèbre et charmante commune de Pont-l’Evêque au restaurant “Les Tonneaux du Père Magloire”. Accueillis autour d’un café, nous faisons rapidement tous connaissance. Imaginez-vous, accoudés au zinc, à zieuter autour de vous. Votre petit kawa à la main, vous vous dîtes que vous reviendrez déjeuner à l’une des tables de ce restaurant. Ce sont d’anciens tonneaux à Calvados. Original non? Trêve de bavardage ou de rêveries. Nous passons alors rapidement à l’action. Hop, Hop, Hop direction la première étape, la prise en main de notre nouveau carrosse.

La Normandie en 2CV

L’activité découverte du jour, ludique, fun et atypique nous est offerte par « La Normandie en 2CV » et le Petit Futé. L’entreprise propose différents circuits et formules en deudeuch Citroën ou en estafette “Alouette” Renault, en partant du Havre jusqu’aux plages du débarquement et le Mont Saint Michel, en passant par les routes du Pays d’Auge, de Honfleur, de notre terroir et notre gastronomie. L’entreprise est tenue par Philippe et Charlotte, des normands amoureux du Slow Life, du Vintage et de leur région.

Philippe commence par nous expliquer le fonctionnement de notre superbe voiture. Je vous avoue que cette étape est plus que nécessaire avant de prendre possession de votre bolide. Nous formons des équipes de quatre. D’un coup, on comprend que nous allons devoir conduire! Peureuse de faire une bêtise, j’ai préféré laisser le volant à mon homme Olivier aka @ortstar, qui m’accompagnait pour l’occasion. À nos côtés se trouvaient mon amie blogueuse Anne Laure @annelauretab et Mathieu @ptitbonhommedcm lui aussi blogueur. Je monte à bord d’un superbe modèle bleu, blanc, rouge revenant tout droit du championnat du monde et que j’ai nommé “Choupette” plus tard dans la matinée. Philippe prend la tête du convoi pour nous guider lors de la balade au moyen d’une radio, qui diffusera dans le même temps tout au long de la virée, tous les hits des années 60 à 80. Charlotte quant à elle ferme la marche. Elle sera pour nous tous notre sauveuse. Vous comprendrez plus tard pourquoi.

Après un peu de route, et une prise en main parfaite de notre bolide par notre pilote, c’est l’heure du premier arrêt.

Le grand bol d’air à Villerville 

Cet ancien village de pêcheurs, proche de Trouville, vous le connaissez sûrement déjà de nom. Le film “Un Singe en Hiver” avec Jean Gabin et Jean Paul Belmondo y a été tourné en 1962. Nous nous arrêtons au bord de mer et admirons la vue magnifique sur Le Havre, les maisons à colombages et apprenons des anecdotes locales. Connaissez-vous l’histoire du Petit Théâtre de la Baleine?…

La Côte de Grâce sur la commune d’Equemauville.

Ce lieu majestueux est totalement inédit pour moi. Vous ne pouvez pas visiter Honfleur sans faire un arrêt sur cette colline qui surplombe à la fois la cité médiévale, l’estuaire de la Seine et offre un panorama unique sur Le Havre et le Pont de Normandie. Philippe nous demande de nous dépêcher de sortir du véhicule à notre arrivée sur le site. Il est 11H59 et je vous avoue que je ne sais pas pourquoi il faut se dépêcher à ce point. Et là, c’est l’émerveillement. Derrière la Chapelle Notre-Dame-de-Grâce datant du XVIIème siècle, se dresse un magnifique carillon doté de vingt-trois cloches.  Chacune d’entre elle porte le nom d’une figure religieuse comme Saint Vigo ou Pierre. Il est midi tapante, et les cloches commencent à sonner en l’hommage de Notre-Dame-de-Paris qui vient de subir l’incendie désastreux et catastrophique quelques heures plus tôt. Leur bruit, le charme du presbytère, les panoramas font de cet emplacement, un lieu magnifique. J’y retournerai c’est certain. Ce n’est pas pour rien qu’Honfleur et son calvaire de la côte de Grâce se retrouvent dans les peintures du XIXème. Celle de Jean Baptiste Camille Corot est aujourd’hui exposée au Metropolitan Museum of Art de New York.

Le charme de Honfleur

Avec ses petites ruelles et ses rues pavées, la réputation de la ville n’est plus à faire. Philippe nous explique son histoire bien sur et m’apprend plus particulièrement les spécificités architecturales des maisons du centre ville. Dans les méandres des ruelles, Olivier fait appel a ses biceps pour tourner le volant de la 2CV et se faufiler parmi les piétons et les nombreux touristes. Ils brandissent leur téléphone portable à notre passage, nous saluent. Anne-Laure et moi nous imaginerons un instant Miss France ou Reine d’Angleterre. Le toit décapoté de notre 2CV nous permet de les saluer d’une rotation de main et d’un lever de bras que seules les princesses se permettent. Le soleil brille, il fait bon, c’était véritablement le jour idéal pour admirer le vieux bassin.

Nous voilà maintenant sur les arrières de la ville à proximité du port commercial où navires et bateaux de croisière débarquent marchandises et passagers. C’est à ce moment que nous changeons de conducteur et je prends place au volant de “Choupette”. Je n’étais plus si stressée que cela, je n’avais pas loupé une miette des manœuvres et des passages de vitesse en amont par Olivier. Démarrage réussi, passage de la première avec la boite de vitesse OK…c’est parti, me voilà conductrice et responsable de la sécurité à bord de mes coéquipiers. Philippe, toujours aussi drôle et taquin commencera par nous faire faire les fameux tours de rond-points, tous à la queue leuleu. On a ri car entre les effets de la force centrifuge, et les blagues radio, c’était épique.

Vue panoramique sur Honfleur Normandie circuit en 2cv

Le Pont de Normandie en mode rallye 

Nous nous engageons sur une route peu fréquentée avec pour cadre le majestueux Pont de Normandie. L’édifice, joyau de l’architecture moderne et long de 2km est droit devant nous. L’originalité réside dans le fait que j’ai pu l’admirer du dessous. Un point de vue et surtout une route le long de l’estuaire de la Seine que je n’aurais jamais emprunté sans cette balade. La route se fait petit à petit de moins en moins praticable, et c’est à ce moment que nous sommes passés en mode rallye 4X4. Je ne vous raconte pas les sensations à bord du véhicule. Pendant que j’étais concentrée à éviter les énormes nids de poule qui jalonnent le chemin, j’ai pris un malin plaisir avec mes compères pilotes, à pousser la deudeuche: accélération, freinage, zigzagues, pendant qu’Anne-Laure et Mathieu se levaient à l’arrière pour profiter cheveux aux vents et filmer l’instant. Quelques minutes plus tard, je conduisais dans un bois domanial. Les arbres , immenses, les chemins sinueux et rebondis, le challenge aussi de conduire au milieu de cet environnement m’a fait me sentir toute petite. 

Conduire une 2CV en Normandie

Déjeuner à La Ferme du Haut à Coudray-Rabut

Nous y sommes invités pour le déjeuner par Brigitte et Olivier Mezeray . Le cadre est parfait.  La ferme est située en plein cœur du Pays d’Auge, au milieu de la nature florissante. Nous avons été reçus comme des rois par les propriétaires. Ils nous attendaient avec un apéritif parfaitement normand, du cidre, du pommeau ou encore un jus pomme framboise divin. Je ne bois que très peu d’alcool mais mon petit pêcher mignon c’est le poiré. Une petite pépite, comme le reste des boissons locales “Les Bruyères Carré” dégustées ce jour là.

Ce fût l’heure de la présentation officielle des nouveaux guides officiels NORMANDIE 2019 par le Petit Fûté et son équipe de Caen, Calvados et de l’Orne.  Deux versions détaillées et argumentées sont dorénavant disponibles en FRANÇAIS et en ANGLAIS, la bonne nouvelle isn’it?

Guide Normandie 2019 Petit Futé

Une jolie table était dressée pour l’occasion mais je vous avouerai que j’avais tellement faim que j’ai oublié de prendre des photos. De l’entrée au dessert, tout n’a été que produits artisanaux: dégustation d’un saumon fondant à souhait, et du saumon fumé à froid proposé par le Saumonier de Bayeux (que je vais vite retourner voir), une volaille préparée directement à la ferme accompagnée de cresson, plus frais tu meurs, et des fromages normands bons à s’en taper les fesses par terre. Entre le camembert au lait cru, le livarot et le pont-l’Évêque, on pas pas eu une vie facile. Pour la première fois de ma vie, j’ai mangé de la teurgoule. Ne m’en voulez pas, n’oubliez pas que je suis de Rouen et que j’ai toute une culture culinaire à parfaire dans le joli Pays d’Auge. Après un petit Calvados proposé en fin de repas, que j’ai refusé, et une petite pause au soleil, nous avons repris la route pour notre dernière étape.

Clarbec, petit village du Calvados où règnent magie et rites ancestraux

Intriguant me direz vous? Je suis très réceptive aux histoires liées au passé, à nos us et coutumes. Cette fois ci, Philippe nous demande de nous diriger à l’arrière de l’église où trône un imposant if âgé d’environ mille ans (oui, rien que cela). J’ai appris que l’If est porteur de légendes. Conifère aimé des druides (bonjour Panoramix) on lui reconnaît très tôt de nombreuses vertus. Mais attention, ses feuilles sont mortelles à quiconque les mangerait. Les chevaux, vaches et animaux de la ferme sont encore à ce jour tenus éloignés car la mort les toucherait par simple ingestion. Je ne vous raconte pas tout, pour susciter un peu plus votre imaginaire mais j’ai été témoin de la force de cet arbre.

De l’autre côté de la route, en face de la mairie se dresse le vocable de Saint Laurent, martyr Chrétien brûlé vif sur un grill suite au décès du Pape Sixte II dont il était le fidèle diacre. Une fontaine jaillit sous la statue en bois à l’effigie du saint. Véritable lieu de pèlerinage, il est connu des personnes souffrant de maladies de peau comme les brûlures ou l’eczéma. Les malades s’aspergent de l’eau de la fontaine et laissent reposer des ex voto sur la statue. Ces petits bouts de tissus sont laissés en offrande pour demander leur guérison à Saint Laurent et Dieu. Le lieu est chargé en énergie. Lorsque vous vous y rendrez, regardez bien à gauche de la statue du saint guérisseur, un puissant arbre à sorts s’y tient fièrement dressé depuis des siècles. Attardez-vous sur les nœuds formés au sol par les racines, vous remarquerez leurs chemins tortueux, preuve d’un véritable combat entre le bien et le mal. 

Goûter bucolique au Domaine de Geffosses

Notre dernière étape dans notre circuit, le Domaine de Geffosses tenu par Solenn et Stéphane à Pont-L’Evêque où un superbe goûter nous attend. L’ancien corps de ferme se dresse sur un magnifique domaine de plus de 80 hectares. En plein cœur de la Normandie et idéalement situé entre Deauville et Honfleur, le Domaine de Geffosses propose des gîtes tout équipés et des nuitées en formule hôtelière.

Visite du Domaine de Geufosses avec les Balades en 2CV

Le lieu était parfait pour terminer notre excursion fantastique. Nous découvrons que Gustave Flaubert y a grandi et sommes accueillis par Flaubert lui même. Je souris, mais Flaubert est le sublime canard, mascotte parfaite de cette demeure située en pleine nature et si reposante. Pas de goûter pour moi cette fois, j’avais tellement bien mangé. Mais les tartes préparées par les maîtres de maison semblaient toutes aussi délicieuses les unes que les autres. Juste le temps de boire une bonne dose de jus de pomme, pour repartir…

18H – Il est l’heure de rentrer vers notre camp de base et de laisser notre Choupette. C’est qu’on s’attache à ces ses petites bêtes. En début d’article je vous disais que Charlotte était notre sauveuse. Je la remercie elle aussi pour ses sourires, son humour et sa complicité avec Philippe. Mais aussi parce qu’elle sera venue à ma rescousse lorsque je me suis trompée de route. Elle a accouru sur son fidèle destrier mauve et vert amande pour venir me remettre sur le bon chemin.

Avez-vous déjà vécu l’expérience de la découverte de la Normandie au volant d’une 2CV? En avez-vous envie? Si ce n’est pas le cas, faites le, vous ne le regretterez pas.

Pour les personnes à mobilité réduite, je vous confirme que cette balade est tout à fait adaptée. Prévoyez juste un peu de force dans les bras, une 2CV ça se mérite. A ma grande surprise le débrayage est plutôt souple. Peut-être un petit souci avec la première haha! L’idée d’offrir ce type d’escapade est une super idée pour un enterrement de vie de jeune fille, une sortie en famille ou entre amis, ou toute occasion à célébrer. 

J’espère vous avoir donné envie de vivre de nouvelles aventures et de faire de belles découvertes. Et encore une fois, un immense merci à tous les partenaires.

A bientôt 

Céline

PS: Je vous laisse l’ensemble des vidéos de notre road trip disponible sur Instagram ICI.

Visiter la normandie en 2CV

conduire une 2cv en normandie

La Normandie en 2CV mon avis avec Le Petit Futé

pèlerinage à notre dame de grace en normandie à 2cv

La Chapelle de Notre Dame de Grace en Normandie

Le Carillon de Notre Dame de Grace Honfleur Equemauville en Normandie

Cloches de Notre Dame de Grace en Normandie

La Normandie au volant d'une 2CV

Vue sur le Pont de Normandie à bord d'une 2CV

Normandiele Pont de Normandie vu du dessous

 

Balade à 2cv en Normandie avis avec le Petit Futé

 

Le Domaine de Geuffosses en Normandie

Visite du Domaine de Geufosses avec les Balades en 2CV

Publicités

4 réflexions sur “La Normandie en 2CV avec Le Petit Futé

  1. Dupuis dit :

    Ça donne hyper envie ! Il ne me reste plus qu’ à passer le permis :) très jolies photos, on oublie qu’elle est belle notre Normandie et qu’on est loin de tout connaître ..

    Aimé par 1 personne

Laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.